Notre histoire : un projet né de rencontres

 

 

papillon jaune 200223

Mai 2008 – un rêve : deux personnes se parlent de leur rêve de créer un endroit où naître et mourir.

Le projet reçoit une première forme écrite.

Il aura sa phase d’hibernation de cinq ans.

 

8 Mai 2013 – un projet, un groupe d’une dizaine de personnes se rencontre. Des projets d’habitat groupé intergénérationnel (Equivie) l’inspirent. De mois en mois, le groupe évolue, y compris dans sa composition. La conception se précise.

 

Mars 2014, Pass-ages organise, en collaboration avec Infor-homes, des sages-femmes d’Amala, le Centre de Formation Cardijn et Tonglen une conférence où participent 200 personnes, suivie d’un séminaire où Lydia Müller, auteure du livre « La fin de vie une aventure » explicite le parallèle qu’elle voit entre la naissance et la mourance.

C’est la première fois que Pass-ages vient sur la place publique.
Dès lors le projet est à la recherche d’un lieu, de personnes et de fonds pour se réaliser ainsi que des formes juridiques et financières qui puissent l’appuyer. Le groupe apprend la gouvernance partagée et se forme à la sociocratie.

Le groupe rencontre et visite bien des personnes et réalisations. L’Arche de Noé – maison de naissance à Namur- et la Maison de Tara – maison d’accueil de fin de vie de Genève – sont pour nous des modèles enthousiasmants.

 

Un WE en 2015 précise l’agencement du projet. Cogeneris se joint au projet et le quittera un peu plus tard.

 

Octobre 2015 en collaboration avec la Fondation la Mort fait partie de la Vie, organisation de la première journée du deuil périnatal en Belgique.

Dans sa recherche de lieux, rencontre et collaboration étroite avec Commons Josaphat, un collectif qui se forme pour proposer un usage en "biens communs" d'un terrain à Schaerbeek sur la friche Josaphat, passionnant terreau pour notre projet.

 

2016, obtention de subsides de Bruxell-ES et de la coopérative CERA qui, avec le Bien Vieillir permettront de développer le projet.

Notre incubation dans Coopcity, programme européen de soutien à l’entreprenariat social nous insuffle compétences et dynamisme et nous inscrit dans le réseau des coopératives.

Collectiv-a nous aide dans la création et l’animation de groupes de travail.

 

Mars 2018, création de l’asbl et introduction en partenariat d’un projet à l’Europe.

 

Octobre 2018 : Obtention – pour une durée de trois ans - de subsides européens UIA (Urban Innovative Actions) pour un projet pilote d’innovation urbaine. 34 logements seront créés en community land trust avec le CLTB, la Région Bruxelloise et des partenaires dont ANGELA.D. CALICO « care and living in community » est né et Pass-ages va pouvoir devenir une réalité en son sein.

 

Mars 2019 : début des travaux rue du Delta à Forest.

Embauche de deux salariées pour assurer le montage et la gestion du projet.

 

Printemps 2021 : installation du projet qui devient réalité.

 

Les Pass-agers

Charlotte Dufour

relie les gens, la terre et les arbres dans un geste poétique. Tantôt posée, tantôt passionnée, entre besoin de solitude et de convivialité, elle cherche l’unité. Elle assiste à la gestion d’une maison accueillant des femmes avec un léger handicap mental.

Dona Coppieters

aime chanter et danser et sa maison est un havre d’humanité pour de nombreux réfugiés. La grande nature est sa nature. Discrète et bien plantée dans ses opinions, pas disponible en continu, quand elle l'est, c'est complètement. Journaliste à la CSC.

Etienne De Leeuw

notre sage multicompétent, avec délicatesse et humour, nous guide également dans les dédales administratifs et financiers. Il travaille trop, et il est temps de trouver qui va lui alléger la tâche.

Marie-José Lamby

souhaite s’appeler Marie. L’harmonie est son habit. Elle veille à l’équilibre, à la beauté, à la précision. Son analyse est incisive. Son intention est la clarté. Ses biscuits maison nous font tous craquer.

Thérèse Evrard

bouillonne d’intériorité, et d’impatience. Infirmière pédiatrique, elle a accompagné la venue au monde d'enfants au Sahara. Elle a de grands espaces dedans, aime le silence et la solitude, les beaux textes qui inspirent la croissance du cœur...

Marie Biebuyck

habille de lumière les écorchures et le meilleur. Ses mots pour le dire sont les couleurs et les gestes. Educatrice en MRS, particulièrement pour des personnes désorientées, photographe et artiste jusqu’au bout des doigts, elle pratique le shiatsu.

Brigitte De Voghel​

est une fée qui danse, raconte des histoires qui enchantent, et nous écrit, tour à tour, pour honorer le jour qui nous a vu naître, des mots comme des câlins d’amour.

Alain Verschueren

artiste, il travaille comme éducateur auprès de personnes avec handicap. Communiquer de façon expressive et ludique l'amuse: il a toujours des idées nouvelles et souvent le rôle d’avocat du diable. Avec Isabelle il s'est marié le 15/9: notre 1ère fête!

Isabelle Verbist

est initiatrice de notre grande aventure. Elle prend soin des relations et des âmes, et de la bonne marche de notre caravane. Sa vision la guide, sans relâche, dans son énergie volontaire comme dans sa fragilité.

Les Pass-agers membres de l'AG

Micheline et Guy Vandeneycken-Daups

" ​L’ancêtre vous salue bien"

Sophie Huart (épouse Martin)

Sage -femme et thérapeute énergétique, je vis au Pérou depuis 10 ans, accompagnant des naissances à domicile. Pour moi, naissance et mort relèvent du même mystère et devraient recevoir un même accompagnement fait de douceur, de joie et d'émerveillement